L’efficacité énergétique du marché du fourgon frigo

A une époque où l’aspect environnemental est omniprésent dans la production industrielle, l’efficacité énergétique dans le secteur du véhicule utilitaire frigorifique prend de plus en plus d’importance. Naturellement, le prix croissant du carburant est également un élément de motivation pour déterminer de manière plus précise, l’utilisation de carburant. Lorsque vous avez un vehicule frigorifique a vendre, il est important pour l’acheteur d’évaluer son « étiquette » énergétique afin d’anticiper son coût.

 

Les critères d’évaluation actuels pour un camion frigoriphique

Les mesures actuelles de l’efficacité énergétique du fourgon frigo varient selon les régions, mais les informations récoltées évaluent davantage la puissance en régime permanent, en occultant totalement l’utilisation du carburant et sa véritable consommation.
Si les propriétaires d’un véhicule frigorifique appliquent des équipements spécifiques, les effets sur la mesure énergétique vont considérablement varier. Chaque système diffère de façon trop significative pour en tirer un enseignement global.
Aujourd’hui, l’évidence frappe : les mesures actuelles ne suffisent plus à renseigner correctement les acheteurs.

 

Les facteurs influençant l’efficacité énergétique dans le secteur du fourgon isotherme

Parmi les facteurs influençant l’efficacité énergétique des transports frigorifiques :

  • Le type de véhicule choisi : on peut distinguer trois sortes de fourgon frigo : petit, grand et semi-remorque frigorifique. Les petits camions sont entrainés directement par le moteur du véhicule tandis que les autres fonctionnent avec un moteur diesel indépendant.
  • Les méthodes d’évaluation dont les conditions varient selon les pays. Sur le marché nord-américain, on utilise l’évaluation de l’ARI (Air Conditioning and Refrigeration Institute) tandis que le marché européen a recours à l’évaluation ATP (Accord relatif aux Transports internationaux de denrées Périssables)
  • La livraison du chargement : avec une distribution urbaine, les utilisateurs de véhicules frigorifiques ont tendance à réaliser des arrêts multiples dans leur journée, ce qui se traduit par de nombreuses ouvertures de porte. Pour des transports longue distance, le chargement reste au frais pendant des heures sans interruption.
  • Le mode de fonctionnement (descente en température, marche / arrêt, mode régulation, chauffage, dégivrage) qui varie selon les utilisateurs, influence la consommation de carburants.

Naturellement, d’autres facteurs secondaires peuvent également intervenir comme :

  • Les caractéristiques de la remorque : sa taille, sa qualité d’isolation et son taux de fuite.
  • La taille et le type de cargaison : le type et l’importance de la charge induit des variations de masse thermique, de chaleur de respiration et de charge latente.
  • Le climat : le profil de la température ambiante et de l’humidité.
  • Le type de produit : en fonction de la nature du produit, la régulation de la température est plus ou moins stricte.

Aujourd’hui, il n’existe pas encore de mesures adéquates pour établir correctement et de manière fiable, l’efficacité énergétique dans le transport frigorifique. Cependant, au moment de la location camion frigo, ayez à l’esprit ces divers éléments pour mieux appréhender le coût énergétique global, et tâchez de vous renseigner quand cela est possible.
A l’avenir, il faudrait que lors de la location camionette frigo, vous ayez à votre disposition un plan d’étiquetage énergétique basé sur les données exactes et des essais réels sur les niveaux d’efficacité.